Dialogue risqué....


Claire : "Je viens de changer de poste. Je suis maintenant Directrice marketing. Je dirige une équipe de 50 personnes"

Pierre : "Eh bien ! Tu aimes les ennuis toi !"

Claire : "Pourquoi dis-tu cela ?"

Pierre : "Tu avais un poste tranquille, bien payé avec trois collaborateurs et tu passes à 50. Donc tu as augmenté considérablement le risque d'avoir des problèmes. Tu vas devoir gérer les arrêts maladie, l'incompétence, les départs des bons et l'immobilisme des mauvais, les humeurs de chacun, les conflits divers... et j'en passe"

Claire : "Je vais gérer aussi la compétence, la mobilité, les relations interpersonnelles, l'organisation du travail.... et j'en passe"

Pierre : "Oui mais en général ce sont les problèmes que tu gères. Ce qui roule se gère tout seul"Claire : "Ah, bon ? Moi je pense que les problèmes humains sont générés sur un terrain en jachère."Pierre : "Comment cela ?"

Claire : "Je m'explique. Si tu attends d'avoir des problèmes humains pour gérer l'humain, alors effectivement, quand tu gères l'humain, tu ne gères que des problèmes. Par contre, si tu considères l'humain comme devant être géré en amont de tout problème, alors tu gères des hommes et des femmes que tu accompagnes dans le développement et la valorisation professionnelle. Tu peux ainsi mettre en place une relation de confiance avec tes collaborateurs, et anticiper les problèmes. Il s'agit ici de valoriser les risques humains au lieu de se contenter de les gérer voire de les subir."

Pierre : "Je ne comprends pas comment tu peux valoriser le risque humain."

Claire : "Je t'invite donc à la lecture de mon blog sur le sujet. Voici son adresse :http://stbconseil.wix.com/stbconseil. Toutes les semaines, un article paraîtra sur la valorisation des risques humains dans l'entreprise, à travers leur accompagnement."

Pierre : "Merci pour le tuyau."

Sabine Vansaingèle


Recent Posts